Abdoulaye Wade : « A Paris, Colette nous apportait chaque jeudi un goûter »

0
230

Absent des funérailles qui étaient marquées par la présence de son prédécesseur Abdou Diouf et de son successeur Macky Sall , Me Wade s’est rendu ce mercredi, en fin d’après-midi, à la résidence “Les Dents de la Mer” située sur la corniche Est de Dakar, pour présenter ses condoléances à la famille de feu Léopold Sédar Senghor, suite à la disparition de la veuve de ce dernier, Colette Senghor, décédée le 18 novembre dernier.

Sur place, Wade a été accueilli par des membres de la famille de Senghor, des membres de sa fondation et autres personnalités comme Moustapha Niasse, le président de l’Assemblée nationale, qui était à ses côtés. Occasion qu’il a saisie pour se souvenir de l’hospitalité que lui offrait l’ancienne première dame. « J’éprouve beaucoup de peines avec la disparition de Colette Senghor.

« J’éprouve beaucoup de peines avec la disparition de Colette Senghor. Mes relations avec cette grande dame, aimable et discrète date de 1951, lorsque j’étais étudiant à Paris et, elle, la secrétaire de Senghor qui me recevait souvent à son bureau de l’Assemblée nationale, au palais Bourbon », s’est souvenu Me Abdoulaye Wade.