Aboubacar Sadikh Bèye : « Le port est plus un goulot d’étranglement… »

0
163

La congestion est un vrai problème au Port autonome de Dakar. Le directeur général ne se gêne pas à l’admettre d’ailleurs. « Le port est plus un goulot d’étranglement qu’un contributeur net », avoue Aboubacar Sadikh Bèye sur Grand jury de la Rfm.

Cependant, Bèye souligne que la plateforme occupe une place centrale dans l’économie du pays, avec 95% des exportations. « Le port, c’est 600 milliards de recettes douanières, soit 95% de recettes douanières. Il faut évaluer à 30% la contribution du port dans le budget de l’Etat. Sa contribution à l’économie dépasse de loin son chiffre d’affaires ».

A noter que le port a fait 6 milliards de bénéfices en 2018.