Affaire Boun Ayé Diop, grève du Sytjust : L’Ums brise le silence

0
135
L’Union des magistrats sénégalais (Ums) a déploré la sortie de Maître Ayé Boun Malick Diop qui, réagissant à la demande d’explication qui lui a été servie par le président du Tribunal de grande instance (Tgi) de Fatick pour abandon de poste, s’est livré à des attaques personnelles contre ce dernier et le premier président de la Cour d’appel de Kaolack, qu’il accuse d’être «instrumentalisés» par le ministre de la Justice, Me Malick Sall.
A travers un communiqué de presse, le juge Souleymane Téliko et ses collègues condamnent «fermement ces attaques» qui sont, selon eux, dirigées contre des chefs de service qui n’ont fait que se conformer à leurs obligations professionnelles.
L’Ums «rappelle s’être engagée pour une solution heureuse face aux perturbations nées de la grève du Sytjust et souhaite que les bonnes relations entre membres de la famille judiciaire soient préservées. Aussi, elle invite Me Diop à éviter de personnaliser le débat et, s’il a des objections à faire, à user des voies légales prévues en la matière».