À côté des affaires concernant les contrats pétroliers et la divulgation du rapport de l’IGE portant sur Petrotim, le procureur de la République qui fait face actuellement aux journalistes, a évoqué l’enquête sur la mort de l’étudiant Fallou Sène.
À ce sujet, Serigne Bassirou Guèye a semblé révéler que le retard décrié dans la gestion de ce dossier était dû au formalisme particulier que doit prendre une affaire concernant un militaire dans l’exercice de ses fonctions.
Se conformant à cette situation particulière, le procureur dit avoir saisi les autorités de la gendarmerie d’une demande d’ordre de poursuite qui a été fructueuse. “L’ordre nous est parvenu. Dès demain, je saisirai le commandant de la brigade prévôtale pour l’acte suivant”, a indiqué Serigne Bassirou Guèye selon qui, “la procédure poursuivra son cours”.
Fallou Sène a été tué le 13 mai 2018 lors d’échauffourées entre étudiants de l’UGB et un détachement de la gendarmerie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here