Senegalese opposition leader Macky Sall speaks during a press conference in Dakar, on February 4, 2012. Eight opposition candidates, running in Senegal's presidential election, pledged today to take joint action to block President Abdoulaye Wade from standing for a third term in office. AFP/PHOTO / SEYLLOU (Photo credit should read SEYLLOU/AFP/Getty Images)

La majorité présidentielle va-t-elle se déliter ? Après l’Alliance pour la République (Apr), qui est au bord de l’implosion, c’est la coalition « Macky 2012 » qui se fissure. Une nouvelle plateforme dénommée l’Initiative pour la refondation de Macky 2012 (Irm 2012) a été mise sur pied.

Le mouvement est porté par Mohamed Moustapha Diagne de Synergie Républicaine, Mously Diakhaté du Mouvement A3J, Adji Mergane Kanouté de l’Union pour le développement du Sénégal/Authentique, El Hadji Ibrahima Mbow de l’Union citoyenne Bunt-Bi, Awa Marie Coll Seck du Comité en mouvement pour l’éthique des valeurs et de l’action (Comeva), Serigne Bassirou Mbacké Diakhaté de l’Alliance pour le développement du Sénégal (Ads/R) et Alla Dieng de l’Union des Forces Citoyennes (Ufc).

Objectif de Irm 2012 : « Donner de nouvelles orientations, une nouvelle dynamique et une meilleure crédibilité à la coalition ». Les membres de Irm 2012, dirigé par la députée Adji Mergane Kanouté, qui ont réaffirmé leur compagnonnage au président de la République, comptent « participer à la vulgarisation de son ambitieux programme et de ses réalisations profitables au Peuple sénégalais.