Le statut du chef de l’opposition continue de défrayer la chronique. Si des proches du Président Macky Sall pensent que c’est Idrissa Seck qui devrait l’être, le député Toussaint Manga n’est pas d’avis.

Le secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (ujtl) est catégorique : « Le Pds ne l’acceptera pas au dialogue. » Toussaint Manga martèle aussi que « Idrissa Seck n’ose pas devant le Pds, incarner le chef de l’opposition. »

Le jeune libéral est aussi revenu sur son parti, car pour lui, « le Pds, ce n’est pas ces gens qu’on voit dans la presse. Les militants du Pds sont partout au Sénégal. » Il minimise la fronde de Oumar Sarr et compagnie et estime que « la fronde de Fada était plus forte que celle-là. Fada avait un peu déstructuré certaines entités du parti, mais cela n’a après servi à rien parce qu’ayant rejoint la majorité. »

« Le Pds est fait de sorte que c’est interdit de créer une dualité avec Wade », précise Toussaint Manga. Et de manière ironique, il lance : « Je sens que les frondeurs ne sont pas encore prêts pour faire 5 ans d’opposition. » Avant de poursuivre : « J’ai l’impression qu’il existe une communication entre eux et le pouvoir ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here