Le candidat à la Présidentielle de 2019, Me Madické Niang a effectué la prière de l’AId El Kébir, communément appelée Tabaski, à la Mosquée Massalikoul Djinane. Il profite de cette occasion pour adresser ses meilleurs voeux au Sénégal. Par ailleurs, il est revenu sur les récents problèmes liés à son ancien parti Pds, et compte tendre la main aux exclus.

Crise au Pds…
Toujours en exil au Qatar, Karim Wade va occuper un poste clé au sein du Parti démocratique sénégalais (PDS) dirigé par son père fondateur, qui a écarté Oumar Sarr de la direction du parti. Wade fils a été désigné secrétaire général adjoint du PDS. En procédant à un remaniement de la direction du PDS, l’ex-président du Sénégal, a promu son fils et ses proches. Mais il en a également profité pour écarter des personnalités telles que Oumar Sarr, considérées comme dissidentes.

Madické Niang vole au secours des frustrés
Cette nouvelle mainmise du parti par Wade et son fils a provoqué une colère noire chez les membres comme Oumar Sarr, qui a été exclu du Pds. D’autres membres sont aussi frustrés et refusent d’exercer leurs charges qui leur sont assignés au sein de l’instance du parti libéral. L’ancien du Pds, Me Madické Niang est prêt à les accueillir dans son sein afin de leur redonner une nouvelle âme politique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here