Selon le ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural, la concomitance du dialogue national avec la diffusion de l’enquête de la Bbc ne semble pas hasardeuse.

« Nous devons faire très attention. « Au Sénégal, on sait qu’il y a des gens qui ne sont pas dans le gouvernement et qui utilisent le pétrole comme moyen de perturber ou d’essayer de semer la confusion dans les têtes de nos compatriotes et saper la tranquillité qui fait du Sénégal, un pays paisible qui travaille pour son émergence » , confie Moussa Baldé.

D’après lui, en Afrique, tous les pays où il y a des ressources naturelles importantes, des gens ont essayé de semer la pagaille pour en profiter, sans que personne ne soit au courant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here