Déboulonnage de la statue de Faidherbe : Mansour Faye prône la «conservation de l’histoire»

0
91

Le maire de Saint-Louis, Mansour Faye, estime que la croisade que mènent les Saint-Louisiens et les Sénégalais en général contre la statue de Faidherbe qui trône au cœur de la capitale du Nord est un «un débat sans intérêt»

Sa sortie était très attendue ces jours-ci, depuis que son homologue, le maire de l’île de Gorée, Me Augustin Senghor, a pris la décision, dimanche dernier, de débaptiser la place de l’Europe pour la renommer place de la Liberté et de la dignité humaine.

Les anti statue Faidherbe peuvent déchanter. Leur cause n’est pas partagée par l’édile de l’ancienne capitale de l’Aof qui prône la conservation de «l’histoire». «Ce n’est pas notre priorité. Notre priorité, c’est de conserver l’histoire et de développer la ville. Ma priorité, ce n’est pas d’épiloguer sur des débats sans intérêt», a déclaré sèchement Mansour Faye, lors d’une cérémonie de réception d’un don de poubelles offertes par le Comité national olympique sportif sénégalais (Cnoss).

Selon lui, «il faut qu’on assume notre histoire». «Et tant que je serai maire dans cette ville, j’assumerai ma responsabilité. Nous devons assumer avec cohérence notre héritage colonial. Saint-Louis est le fruit d’une histoire lointaine, religieuse et politique. Cette ville au mille visages, chargée de souvenirs, porteuse de progrès, pourrait devenir, demain, le creuset d’une civilisation de symbiose, d’élégance raffinée», rapporte le journal «Le Quotidien».

Le maire souhaite que «la raison l’emporte sur l’émotion», dans ce débat qui fait rage dans la vieille ville de Saint-Louis. Historien (Iba Der Thiam), membres de la société civile, imam ratib, citoyens lambda ont tous appelé au retrait de la statue et à la débaptisation du pont et de certaines rues de la ville.