Dialogue national- Altercation entre l’opposition et le président: Le rajout de 40 membres dans le comité à l’origine

0
115
Le chef de délégation de l’opposition, Moctar Sourang a déploré mardi le rajout de 40 nouveaux membres dans le comité de pilotage du dialogue politique. Ce qui a provoqué une altercation entre eux et le président Famara Ibrahima Sagna qui a endossé la responsabilité.

« Comme nous l’avons dit tout à l’heure, nous déplorons le fait que c’est ce matin que nous avons appris qu’il y a eu 40 nouveaux membres dans le comité de pilotage. Il y a un nouveau décret qui a été pris, qui intègre 40 personnes dans le comité de pilotage », martèle Moctar Sourang.

Selon lui, ce qu’ils déplorent, c’est la démarche et non le choix de ces personnes. « Ce que nous déplorons ce n’est pas le choix de ces personnes, c’est la démarche. Nous pensons qu’elle doit être participative. Si le président a appelé à un dialogue national, nous estimons que ce dialogue ne doit pas se dérouler entre nous et le président de la République. Le Dialogue, c’est entre les différents acteurs ici présents. Entre les syndicats, les partis politiques, la société civile, toutes les sensibilités de notre pays. Et ce qui est recherché, c’est des consensus qui doivent être prises dans les décisions », dit-il.