Face à la pandémie de Covid-19 qui a fini d’atteindre la barre des cent cas testés positifs au Sénégal, la riposte continue de s’organiser dans le département de Diourbel qui compte à ce jour zéro cas. Ibrahima Fall, le préfet du département, a pris, hier mercredi, sept arrêtés pour emmener les populations locales à respecter les mesures décrétées au sommet de l’Etat.

Ainsi, les cortèges, défilés, manifestations et réunions sont désormais interdits. De même que les rassemblements, spectacles dans les lieux recevant du public tels que les bars, restaurants, salles de jeux, marchés hebdomadaires, terrains de sport et lieux de culte.

Pour le marché central Ndoumbé Diop, il ne fonctionnera désormais qu’entre sept et dix-sept heures.

Quant aux commerces, ils ne fonctionneront qu’entre six et dix-neuf heures. Les hébergements dans les auberges, hôtels et motels sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Pour les propriétaires de débits de boissons et restaurants, ils ne pourront ouvrir qu’entre six et dix-neuf heures, et seule la vente à emporter est autorisée.

Les moyens de transport urbain ne peuvent circuler qu’entre sept et dix-neuf heures tandis que les gares routières de la commune de Diourbel sont fermées depuis la date du 25 mars, et ce, jusqu’à nouvel ordre.