Espace Schengen : Le Sénégal toujours « indésirable »

0
96
Le Conseil de l’Europe a réexaminé, le 30 juillet dernier, la liste des pays à l’égard desquels ses États membres devraient progressivement lever les restrictions de déplacement aux frontières extérieures sur la base des critères et conditions énoncés dans la recommandation, lit-on dans un communiqué disponible sur le site du Conseil de l’Union européenne (Ue).
 
Mais il se trouve que le Sénégal n’en fait toujours pas partie. En plus clair, les pays autorisés sont: Australie, Canada, Géorgie, Japon, Maroc, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Corée du Sud, Thaïlande, Tunisie, Uruguay et la Chine, sous réserve de confirmation de la réciprocité.
 
A noter, par ailleurs, que « les résidents d’Andorre, de Monaco, de Saint-Martin et du Vatican devraient être considérés comme des résidents de l’Ue aux fins de cette recommandation », selon le Conseil de l’Europe.