Certaines personnes sont agréables, attentives, intelligentes, compétentes. Le problème est que ça ne se voit pas au premier contact. Un je ne sais quoi chez elles met mal à l’aise, si bien qu’en voyant pour la première fois, on a plutôt envie de fuir que de poursuivre.
Ce ne serait pas grave si nous ne vivions dans un monde pressé, transformant la première impression en opinion définitive.

En effet, des études américaines ont montré que la qualité du premier contact détermine la suite des relations. Comme si nous fabriquons l’échange pour confirmer ce que nous avons pensé de prime à bord. Autrement dit, si quelqu’un nous est d’emblée sympathique, nous ferons par la suite pour continuer de trouver cette personne agréable et inversement si elle nous est antipathique.

Voilà qui ne va pas rassurer ceux qui détestent faire connaissance. L’idée que ça passe ou casse entre soi et les autres, dès les premières minutes est inquiétante si on ignore les techniques de premier contact. Elle devient presque amusante si on sait comment s’y prendre pour passer la rampe, au cours de ces prémices où tout se joue.

Fatim Ndiaye
Rédactrice en chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here