Le 19 août, le Français Stellio Capo Chichi, alias Kémi Séba, militant radical se disant anti-impérialiste, a brûlé à Dakar, en public, un billet de 5 000 francs CFA (soit 7,60 euros). Son geste, qui a enflammé les réseaux sociaux, lui a valu d’être arrêté le 25 août.

Jugé mardi 29 août sur la base d’une plainte de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), il a été acquitté par un tribunal de Dakar puis expulsé du Sénégal vers la France. Et depuis et comme toujours, en partant de cette date du billet CFA brûlé, à ce jour même, son combat ne fait que connaître une ascension fulgurante dans le monde.

En veille sur tout ce qui concerne le Franc CFA, donc impossibilité était pour lui de rater cette sortie du ministre Français de l’économie et des finances, Bruno Le Maire qui confirme les raisons de son combat anti-impérialiste et anti CFA.

En outre, le ministre Bruno Le Maire, lors d’un ressente sortie, rappelait l’importance de la Zone Franc pour les pays qui la partagent. Mais rapidement, sans souffle attendu, Kémi Séba, lui sert une réponse ferme à la hauteur de son « attaque impérialiste ». Comme toujours, il ne ratera pas les complices Africains de la France au pouvoir dans leurs pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here