Le calme est revenu à Conakry, après trois journées marquées par des affrontements meurtriers entre forces de l’ordre et manifestants. Alors que la communauté internationale se dit « préoccupée », l’opposition a prévu de relancer la mobilisation à partir de la semaine prochaine.

Après trois jours de manifestations, marquées par des affrontements meurtriers entre forces de l’ordre et manifestants, Conakry a retrouvé un semblant de normalité ce jeudi, malgré l’appel à une journée ville morte. C’est l’affluence au grand marché de Madina, et les axes principaux de la capitale sont de nouveau bloqués par les traditionnels bouchons. Un calme précaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here