Le Chef de l’Etat, Macky Sall, va recevoir cet après-midi, à 17 heures, les cinq premiers volumes imprimés de l’Histoire Générale du Sénégal des origines à nos jours (HGS), a appris senego de source officielle.

La cérémonie est prévue à la Salle des banquets du Palais de la République, lors d’une audience entre le Président Sall et le Comité de pilotage de l’Histoire Générale du Sénégal des origines à nos jours, coordonné par le Professeur Iba Der Thiam, indique un communiqué.

     Quelques Titres

Les trois premiers volumes de l’Histoire Générale du Sénégal sont : “Sénégal ancien : origines, héritages matériels et immatériels des civilisations sénégambiennes”“La construction historique de l’espace du Sénégal XIe – XVIe siècle”, “L’histoire du Sénégal du Xe au XXe siècle : Le fer du Numu, la terre des Lamanes, le glaive des rois et le sceau des marabouts”“1817 – 1914 : Les années d’épreuves, de luttes armées, du renouveau religieux et culturel, de refus de la domination et de consolidation du pouvoir colonial” et “Tuerie de Thiès : La grève des cheminots du Sénégal du 27 septembre 1938” sont les deux autres volumes qui complètent ce premier travail sur l’Histoire Générale de l’Afrique. Le Projet d’Histoire générale du Sénégal a été initié, à la fin de l’année 2013, à la suite d’une proposition du Professeur Iba Der Thiam, sous la désignation de « Projet de réécriture de l’Histoire générale du Sénégal, des origines à nos jours ».

      Un projet des scientifiques

Le projet est “conduit par la communauté scientifique” et “réunit des universitaires et des traditionalistes, dans une démarche inclusive et une approche participative voire consensuelle vers toutes les couches sociales, toutes les communautés culturelles, toutes les dynamiques intellectuelles, les diverses sensibilités et identités, avec toute la rigueur scientifique requise”, selon le site de HGS.

      Une histoire qui couvre toutes les périodes

“L’Histoire générale du Sénégal couvre toutes les périodes de son histoire des origines à nos jours. Elle constituera un corpus de solides références culturelles, de savoirs et de pratiques et dotera la communauté nationale d’un outil pour mieux comprendre le passé, agir sur le présent et prendre son destin en mains afin de mieux préparer l’avenir. Elle pourra aider la communauté internationale à mieux connaître et respecter le Sénégal”,souligne-t-il encore.

       Vingt-six (26) volumes sont attendus

Le projet devrait déboucher sur la publication de vingt-six volumes de 500 à 800 pages. Les initiateurs du Projet HGS disent avoir “l’ambition d’écrire une Histoire exhaustive du Sénégal”“Il s’agit d’écrire une Histoire globale, plurielle, impartiale, ouverte à tous les spécialistes et experts disponibles, à la science reconnue, sans exclusive aucune”,soulignent-ils.

 “Doter le Sénégal d’une mémoire collective…”

“L’objectif majeur est de doter le peuple sénégalais d’une mémoire collective, consensuelle lui permettant de mieux se connaitre, de mieux s’enraciner, de mieux se comprendre, de cultiver l’unité, la solidarité, le respect mutuel, la tolérance, la justice pour tous, la paix, la concorde, la démocratie et la coexistence pacifique et la compréhension mutuelle de tous les fils et filles de la nation, dans le respect de la loi, de l’ordre, du bien public, de la discipline et de l’autorité légalement constituée”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here