Inhumation de Mbaye Wade : “Aucun homosexuel ne sera enterré à Touba” (Moukhadimatoul Khidma)

0
297

Mbaye Wade, le compagnon du célèbre avocat liégeois, Pascal Rodeyns, a été trouvé égorgé vendredi dernier à Liège, en Belgique. Autant son décès suscite un vif émoi autant son éventuel enterrement à Touba au Sénégal passionne. Et le dahira Moukhadimatoul Khidma, qui détient le dernier mot, s’est prononcé sur la question.  

Un corps étêté

Le corps de Mbaye Wade, huissier à Liège, gisant sur le lit, poignardé à plusieurs reprises, au niveau du thorax et de la gorge, a été retrouvé par son petit ami, le célèbre avocat liégeois Pascal Rodeyns, sous le choc de cette terrible nouvelle. Selon la robe noire, Mbaye Wade avait émis le souhait d’être enterré au Sénégal, auprès des siens. Notamment à Touba.

Mais cet enterrement n’est pas acquis, au regard de l’engagement affiché par le mouvement Moukhadimatoul Khidma qui veille sur la ville sainte.

Moukhadimatoul Khidma dit non

“Une chose est sûre, c’est qu‘un homosexuel ne peut être enterré à Touba ou dans un quelconque autre cimetière musulman. Notre religion ne nous le permet pas. Pour le moment, nous avons juste entendu des rumeurs et avons eu écho de cette histoire au même moment que les autres Sénégalais. Mais nous avons déjà pris toutes nos dispositions en ce sens. Aucun homosexuel avéré ne sera enterré à Touba”, martèle Matar Kane, le chargé de communication dudit dahira, joint par Seneweb.

Quête organisée

En attendant l’arrivée du corps, une quête a été organisée à Liège. Et un compte bancaire avait été ouvert pour tous ceux qui souhaiteraient faire un geste envers la famille sénégalaise du défunt.