Le vice-ministre iranien de la Santé a été infecté par le nouveau coronavirus, a indiqué ce mardi un responsable du ministère, dans un pays au premier rang de ceux touchés par la maladie après la Chine, d’où est parti le virus.

« Le test sur Iraj Harirchi, vice-ministre de la Santé qui était sur les lignes de front face au coronavirus, s’est révélé positif », a annoncé sur Twitter Alireza Vahabzadeh, conseiller média du ministre de la Santé. Au cours d’une conférence lundi avec le porte-parole du gouvernement Ali Rabii, Iraj Harirchi a toussé plusieurs fois et paraissait transpirer.