Le manager de Liverpool, Jurgen Klopp, estime que la décision de ramener la Coupe d’Afrique des Nations à son période traditionnelle de janvier est une «catastrophe» pour le club.

Retour à la case départ. Du moins pour la prochaine édition, la CAN va se disputer à nouveau lors de sa période de prédilection, en janvier/février, 2021, après une Coupe d’Afrique des nations organisée pour la première fois en juin-juillet, en 2019 en Égypte, ont annoncé la Confédération africaine de football (CAF) et les autorités camerounaises, ce 15 janvier 2020.

Cela signifie probablement que Klopp et Liverpool pourraient être privés du Sénégalais Sadio Mané, de l’Égyptien Mohamed Salah et du Guinéen Naby Keita, entre autres pendant une partie ou la totalité de la période de six semaines. »

« La Coupe d’Afrique des nations qui se disputera en janvier est, pour nous, une catastrophe », a déclaré le manager de Liverpool, qui affirme que la décision affectera la politique de transfert du club.

«Nous ne vendrons pas Sadio, Mo ou Naby maintenant parce qu’ils ont un tournoi en janvier et février, bien sûr que non. Mais si vous devez prendre la décision de faire venir un joueur,  vous saurez déjà, qu’il pourrait être absent pour quatre semaines. C’est un processus normal et en tant que club, vous devez penser à ces choses. » a t-il ajouté.