La date du 28 juin retenue pour le second tour des municipales en France

0
72

En France, le second tour des municipales aura lieu le 28 juin. Le Premier ministre Édouard Philippe l’a annoncé ce 22 mai. 16,5 millions de Français seront donc appelés aux urnes. Ce sont environ 5 000 communes, essentiellement des grandes villes, qui n’ont toujours pas de conseils municipaux. C’était soit un second tour le 28 juin, soit un nouveau scrutin complet, premier et second tour, en janvier 2021. Le chef du gouvernement a tranché mais sa décision est réversible, a-t-il précisé.

Le Premier ministre l’a redit : depuis le début de cette crise, il passe son temps à choisir entre des options qui présentent toutes des inconvénients. Alors, pourquoi cette date du 28 juin ? Édouard Philippe l’a justifiée : appeler les Français aux urnes pour un seul tour, ça réduit les risques sanitaires. On ne sait de toute façon pas comment va évoluer la pandémie à l’avenir.

Or, les conseils municipaux, au travers des commandes publiques jouent un « rôle de premier plan dans la réponse à la crise ».

« La vie démocratique doit reprendre tous ses droits », a encore insisté le Premier ministre, « avec le coronavirus ». C’est pour cela que la tenue du scrutin est assortie de conditions. Dans 15 jours, la situation sanitaire sera réévaluée et l’élection pourra être repoussée si besoin.

Nous pensons que la vie démocratique doit reprendre tous ses droits.

Edouard Philippe : le second tour des élections municipales le 28 juin

Ensuite, des mesures concrètes vont être mises en place : une procédure simplifiée pour les procurations, masques et gel pour les électeurs et les assesseurs, une campagne en ligne et dans les médias. Les organisations d’élus et les partis seront consultés dès la semaine prochaine. Si le gouvernement assume seul le choix de la date du scrutin, il entend bien partager la responsabilité de sa bonne tenue avec les responsables politiques.

Il faut s’attacher aux bonnes conditions sanitaires et démocratiques