La vérité sur la mort de Ndiaga Samb, retrouvé égorgé dans un appartement

0
215

Educateur dans un club de foot en Seine maritime (France), le Sénégalais Ndiaga Samba âgé de 25 ans, a été retrouvé mort ce week-end. Mais sa mort n’a rien à voir avec le match de foot opposant Paris à Marseille, et encore moins avec une rixe mortelle entre supporteurs des deux clubs. La précision est CheckNews, repris par nos confrères de Libération.fr.

La mort de Ndiaga Samb est donc confirmée par Fred Crébiller, directeur technique du club CSP Foot dont il était l’adjoint. Mort dans la nuit de dimanche à lundi, son décès n’est pas survenu à Paris en marge du match contrairement à la première information véhiculée sur les réseaux sociaux. «Ce que je peux vous dire, c’est qu’on l’a retrouvé poignardé dans un appartement à Elbeuf», réagit Crébiller dans Liberation.fr.

Le parquet de Rouen précise à ce propos : «Les services de police ont été requis le dimanche 13 septembre un peu avant 5 heures du matin afin d’intervenir sur la commune d’Elbeuf pour une personne décédée portant des traces de plaies dont une au thorax pouvant avoir été causée par un couteau. Cette personne était identifiée par la suite par les services de police et s’avérait être un jeune homme âgé de 25 ans.»

Suite à ce meurtre, un homme de 37 ans et une mineure âgée de 17 ans, ont été interpellés et placés en garde à vue. La mineure a été présentée à un juge d’instruction puis mise en examen du chef d’homicide volontaire et placée en détention provisoire, ajoute la même source.