Le Pds quitte le FRN et parle de rapports suspects entre certains responsables et le pouvoir

0
197

Le Parti Démocratique Sénégalais, à travers une note parvenue à la presse ce mardi 14 janvier 2020, dit constater « avec regret des dysfonctionnements graves du Front de Résistance National (FRN) dont il était l’un des principaux initiateurs ».

Me Abdoulaye Wade et son parti accusent les partis, mouvements et personnalités politiques, de « multiples déviances » et certains d’entre eux d’entretenir des rapports suspects avec le pouvoir en place.

Le Pds de rappeler que le FRN « devait servir de cadre de lutte pour la restauration des acquis démocratiques systématiquement bafoués par le régime de Mackcy Sall et la défense des intérêts des populations ».

« En effet, le PDS constate de graves déviations des mécanismes internes de prise de décisions stratégiques, notamment en ce qui concerne le Dialogue national initié unilatéralement par le Président Macky Sall. A cela s’ajoutent les faits  de compromission avérée de responsables au plus haut niveau du Front, ce qui amène le Parti Démocratique Sénégalais à suspendre sa participation au FRN », peut-on lire dans la note signée par Abdoulaye Wade.

Qui engage l’ensemble des militants et responsables « à rester mobilisés dans la perspective des nouvelles batailles qui seront définies par la direction du parti ».