Le précieux conseil de Frédéric Kanouté: « Si on veut voir de nouveaux Samuel Eto’o en Liga, il faut travailler sur la petite catégorie »

0
119

Invité dans une conférence de presse sur la clôture de la saison du championnat espagnol organisé par LaLiga, l’ancien international malien a parlé de la prestation des joueurs africains dans le championnat espagnol. Pour l’ancien joueur de Seville (2005-2012), il faut travailler sur la petite catégorie pour avoir de « nouveaux Samuel Eto’o ».

En Espagne, il est une figure emblématique de Seville avec 136 buts en 290 matches. Kanouté a aidé le club de Seville à remporter deux Coupes UEFA, une Super Coupe de l’UEFA, deux trophées de la Copa del Rey et une Supercoupe d’Espagne. Tout comme Samuel Eto’o qui y a évolué pendant 13 ans avec des clubs comme Real Madrid ou encore le FC Barcelone. C’est d’ailleurs dans ce dernier club cité où le camerounais a confirmé son talent. Il compte 152 buts en 200 matchs toutes compétitions confondues, soit un ratio de 0,76 but par match. C’est l’un des meilleurs buteurs de l’histoire du FC Barcelone, élu meilleur « 9 » de l’histoire du club par les socios.

Des talents ou statistiques que l’on ne retrouve plus actuellement. Frédéric Kanouté ne se lance pas dans la comparaison, il a préféré rester optimiste quant à l’idée de voir des talents africains éclore dans le futur. « Il y’a de plus en plus de jeunes joueurs africains en Liga et je pense qu’il y’en aura de plus en plus. On sait qu’il y’a beaucoup de choses qui se font pour le développement du football africain. Et cela crée de plus en plus des opportunités de jouer en Europe pour les jeunes talents, moi même je travaille dans ce sens, créer des opportunités pour les jeunes joueurs africains. Je suis persuadé que dans l’avenir, il y’aura de plus en plus des joueurs africains de haut niveau dans le championnat espagnol et on retrouvera de grands buteurs comme l’a été Samuel Eto’o et d’autres joueurs du même niveau » déclare t’il.

Il n’y a pas de secret magique, il est possible de retrouver des talents de ce niveau dans la Liga mais il faudra travailler dans la petite catégorie en Afrique.« Maintenant, nous devons travailler pour avoir ces résultats. Tout le travail doit se faire à la base, ainsi nous pourrons avoir des joueurs talentueux dans LaLiga. »