Au Burkina Faso, une lettre qu’aurait envoyée l’ancien président Blaise Compaoré relance la polémique concernant les propos que l’actuel président, Roch Marc Christian Kaboré, a tenu au micro de la Deutsche Welle. Le chef de l’Etat burkinabè a accusé Blaise Compaoré d’entretenir des liens avec les groupes djihadistes qui attaquent le Burkina. Des allégations que réfute l’ancien président. Occupez-vous de la sécurité au Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here