Le commissaire divisionnaire, Bassamba Camara, expert en sécurité, trouve excessive la décision de relever le commissaire de la police centrale de Dakar, juste deux mois après sa nomination.

« Il a été nommé, il n’y a même pas deux mois et on le relève. Il n’a même pas été installé officiellement, je trouve que c’est une mesure excessive. Cela est certainement lié à l’affaire Guy Marius Sagna, mais je pense que dans cette affaire, il faut situer les responsabilités », a-t-il dit sur la RFM.
Et de poursuivre, « ce n’est pas la première fois. Il y a eu l’affaire des thiantacounes. Un fois un malade mental a jeté une pierre sur le cortège présidentiel etc. à chaque fois le commissaire de la police centrale est relevé ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here