Le programme national de lutte contre le tabac (Pnlt) est très préoccupé par les nouvelles techniques de promotion du tabagisme par l’industrie du tabac. Le Pnlt renseigne que l’industrie du tabac promeut les e-cigarettes et les cigarettes chauffées pour l’abandon de la cigarette en mettant en avant le bénéfice santé que les consommateurs peuvent en tirer. 

La Cellule de communication dudit programme, explique la source, « la chicha est constituée de 40% de tabac et une séance de tabac de 30 minutes équivaudrait à 100 cigarettes consommées. Les différents aromes utilisés dans l’usage de la chicha masquent l’âcreté du tabac et donne l’illusion aux consommateurs qu’ils ne fument pas du tabac».

D’ailleurs, ces allégations sont contestées par l’Organisation mondiale de la Santé (Oms) qui ne recommande pas l’usage des E-cigarettes et les produits chauffés pour la cessation de fumer. Dans son rapport 2019, l’Organisation traite « des menaces, de plus en plus complexes, pour la santé publique causés par l’introduction et la commercialisation des cigarettes électroniques et les cigarettes chauffées dans les pays à travers le monde».

Contrairement aux affirmations de l’industrie de tabac, le rapport de l’Oms conclut qu’il n’y a « aucune preuve que les fumeurs passent complètement des cigarettes ordinaires aux cigarettes chauffées (également appelés produits du tabac chauffés, ou PTN)».

Dès lors, alerte le programme national de lutte contre le tabac, « il faut que les pays mettent pleinement en œuvre des solutions de lutte antitabac éprouvées. Sans une action urgente, l’usage du tabac va tuer un milliard de personnes au courant de ce siècle ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here