La Douane avait proposé de décentraliser plusieurs opérations en faisant des bureaux de douane de Karang, Keur Ayip, Rosso, Kidira, Moussala Ziguinchor et Vélingara des bureaux de plein exercice. Mais, signale cette mesure est redoutée par certains qui croient que c’est la porte ouverte vers tout.

S’il y autant d’appréhensions, c’est qu’une telle mesure porte sur la levée de la domiciliation du dédouanement de certains produits. Aussi, la décision 1970 Dgd/Drc1/Brd du 26 juin dernier, prise par le Dg des Douanes Oumar Diallo, avait été rejetée par l’ancien ministre de l’Économie, des Finances et du Plan Amadou Bâ.

Abdoulaye Daouda Diallo, qui l’a remplacé, a pris le son contrepied en validant ces bureaux de plein exercice. Désormais, le Port n’a plus le monopole sur le dédouanement de certains produits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here