Le Sénégal accuse une inquiétante aggravation de la mortalité infantile. Selon une étude de l’Institut de statistique sur la santé publique de l’École de médecine l’Université de Washington reprise par L’As et Rewmi, 22 575 enfants sont morts en 2017 avant d’atteindre l’âge de 5 ans.

L’étude concerne des pays regroupant 90% de la mortalité infantile survenue en 2017. Le plus haut taux est noté dans le département de Saraya avec 79,3%. Le plus bas, à savoir 31,7%, est enregistré à Dakar. Les troubles néonatals demeurent la première cause de mortalité, selon l’étude de la Charge mondiale de morbidité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here