Le président gambien, Adama Barrow, a promis, samedi 9 décembre, des sanctions contre les responsables du naufrage, trois jours plus tôt, d’un bateau parti de son pays et transportant plus de 100 migrants vers l’Espagne, selon Source A.

« Perdre la vie de 60 jeunes gens en mer est une tragédie nationale et un sujet d’inquiétude pour mon Gouvernement. Une enquête policière poussée sera lancée pour faire la lumière sur ce grave désastre national », a promis le chef de l’Etat gambien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here