Noo Lank se dit prêt à rencontrer le chef de l’Etat Macky Sall pour discuter de la question de l’électricité, objet de contestations depuis quelques semaines. Mais avant cela, les membres du collectif posent comme préalable la libération de leur camarade Guy Marius Sagna et de ses codétenus.
«Nous avons rencontré le médiateur de la République et c’est lui qui a suggéré une rencontre avec le président. Nous sommes ouverts à toute rencontre qui pourrait permettre aux Sénégalais, évidemment, de voir un retour sur la décision de la hausse du prix de l’électricité. Mais nous ne pouvons parler de rencontre avec le chef de l’Etat sans au préalable parler de nos camarades qui sont en prison», a précisé sur la Rfm Douada Guèye, membre de Noo Lank.
«Ils étaient au nombre de neuf et l’un a bénéficié d’une liberté provisoire. Les autres sont écroués et dispersés dans les différentes prisons de Dakar. Ensuite, cinq ont été libérés. Ils restent trois ; il s’agit de Guy Marius Sagna, d’Ousmane Sarr et de Fallou Gallas Seck. C’est la raison pour laquelle, avant qu’il y ait une rencontre, il faut d’abord que ces camarades-là soient libérés pour rejoindre leur famille».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here