Le projet de lutte au plan régional et de contrôle des mouches de fruits a fait l’objet d’évaluation. « Les mouches sont destructrices des fruits. Malgré les efforts consentis par les 11 pays membres de la Cedeao, la mouche de fruits est encore présente dans les 11 pays de la Cedeao », a constaté le Directeur de cabinet à la commission de la Cedeao, Alain Sy Traoré au micro de la Rfm. Les acteurs, conscient de la fin du projet considèrent que la mouche de fruits est encore présente dans la zone. « C’est vrai qu’on a connu des améliorations de ses mouvements et de ses multiplications. Parce qu’on la connaît mieux. Mais, elle est encore », regrette Cheikh Ngane.

Toutefois, ces acteurs agricoles veulent mettre en place un autre projet, en appoint au précédent. « Nous avions un peu peur lorsqu’on a appris la fin de ce projet. Mais, on va mettre en place d’autres projets. Puisque, le projet de lutte et de contrôle des mouches au plan régional est une occasion pour les 11 pays de diffuser les résultats de la recherche pour sensibiliser les agriculteurs », découvre-t-on.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here