La visite du Premier ministre Français Édouard Philippe au Sénégal, qui sera accompagné de la ministre des Armées Française, Florence Parly devrait être l’occasion pour le Sénégal de signer un contrat pour l’acquisition de trois patrouilleurs (OPV-58). Ces navires sont armés par le missilier européen MBDA avec des missiles de défense aérienne de courte portée Simbad-RC et des missiles antinavires Marte Mk 2.

Selon « latribune.fr » qui donne l’information, ces patrouilleurs à l’initiative de Kership, la filiale commune entre Piriou (55%) et Naval Group (45%) devrait permettre de protéger notamment les immenses gisements de gaz découverts au large des côtes sénégalaises. Le Sénégal, qui partage des frontières avec la Mauritanie et le Mali, « joue un rôle très important de cœur de réseau », estime-t-on à Matignon selon la même source.

« Dans un contexte sécuritaire dégradé au Sahel. Alors que les attaques menacent de se propager, le Sénégal, membre de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma), fait office de « pôle de stabilité », selon Matignon » lit-on aussi sur le document.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here