Qui est Makhtar Gueye, la dernière recrue d’Ostende ?

0
95

Hier après-midi, le KV Ostende annonçait la signature de Makhtar Gueye pour les quatre prochaines saisons. Un joueur jusqu’à présent inconnu en Belgique.

Avec la signature de Makhtar Gueye contre un chèque d’un millions d’euros, les Côtiers ont consenti un effort financier relativement important au vu de leur petit budget. Arrivé en provenance de l’AS Saint-Etienne, l’attaquant s’est engagé jusqu’en juin 2024 avec le club flamand, qui semble croire en son potentiel.

Portrait d’un joueur combatif. Des débuts intéressants à Saint-Etienne, un prêt réussi à Nancy Né au Sénégal le 4 décembre 1997, Makhtar Gueye a débuté sa carrière sous les couleurs de l’US Gorée. Puis, grâce à son partenariat avec le club africain, l’ASSE est parvenue à faire venir le joueur en Europe en mars 2018, comme elle l’avait quelques années plutôt avec Moustapha Bayal Sall (190 matchs en Ligue 1).

Débarqué en cours de saison, le colosse (1m95) s’est dans un premier temps adapté aux exigences du football français en évoluant avec la réserve de l’ASSE. Performant avec l’équipe fanion, le joueur a connu sa première apparition en professionnel dès la deuxième journée de la saison suivante (face à Strasbourg le 19 août 2018). Malgré un contexte défavorable lors de son entrée, les hommes de Jean-Louis Gasset étant menés au score, le Sénégalais est parvenu à tirer son épingle du jeu rapidement.

En effet, il est parvenu à trouver la faille seulement 6 minutes après sa montée au jeu (90ème), inscrivant ainsi son premier but en Ligue 1 et permettant aux Stéphanois d’arracher le point du match nul. Néanmoins, même s’il est parvenu à se mettre en évidence, il a principalement évolué avec la réserve durant le reste de la saison et n’est que très peu apparu avec le noyau A. Un faible temps de jeu qui ne l’a pourtant pas empêché d’être décisif puisqu’il a marqué un but et délivré une passe décisive en 45 minutes toutes compétitions confondues avec les Verts en 2018/2019.

Malgré des débuts intéressants, le jeune Makhtar avait besoin de temps de jeu pour continuer à progresser et ne pouvait se permettre de continuer à évoluer avec la réserve en attendant sa chance. C’est pourquoi, à l’instar de deux autres de ses coéquipiers (Vagner Dias et Rocha Santos), il a été prêté à Nancy, en Ligue 2, pour l’exercice 2019/2020 afin de s’aguerrir à un niveau supérieur à celui de la National 2 (troisième division amateur).

Une expérience assez fructueuse puisque le jeune attaquant est parvenu à inscrire 7 buts en 23 apparitions toutes compétitions confondues, soit un but toutes les 199 minutes en moyenne. Une bonne pioche pour Ostende ? De retour dans le Forez cet été, l’attaquant de 22 ans a fait la découverte d’un nouvel entraîneur en la personne de Claude Puel, qui ne semblait pas compter sur lui.

Il faut dire que le profil de l’ancien nancéen ne colle pas avec les attentes de l’entraîneur stéphanois. Si ce dernier apprécie les attaquants doués avec le ballon, Makhtar Gueye se distingue plutôt par sa combativité et sa dureté dans les duels. Peu à son aise techniquement, il compense par des qualités athlétiques évidentes. Un profil qui a su convaincre Ostende de miser sur lui puisque le club belge aurait investi près d’un million d’euros sur son transfert. Si les supporters d’Ostende pensent que leur club a réalisé le coup du siècle en ayant réussi à enrôler une pépite au talent rare, ils pourraient se tromper.

Néanmoins, il faut reconnaître au nouvel attaquant des Côtiers qu’il a su répondre présent à chaque fois (ou presque) qu’on lui a donné sa chance, que ce soit à Saint-Etienne ou à Nancy. Pour en témoigner, on peut relever que le joueur possède une moyenne honorable d’un but inscrit toutes les 179 minutes de jeu chez les professionnels depuis le début de sa carrière en France.

De plus, il a prouvé qu’il était capable de passer facilement d’un environment à un autre et de s’y adapter. Ainsi, même si certains doutes demeurent à son égard, son profil porte donc à l’optimisme concernant sa capacité à réussir en Belgique…