Félix Tshisekedi qui était dimanche 1er décembre, à Bangui, en Centrafrique, est arrivé tout à l’heure à Zongo. Cette ville congolaise frontalière de la RCA, située sur l’autre rive de l’Ubangui, très, très loin de la capitale congolaise, Kinshasa. Félix Tshisekedi était très attendu à Zongo, où les habitants ont été confrontés à de très graves inondations.

Ils sont venus très nombreux, plus d’un millier, pour accueillir le président qui a remonté la route de la mairie à pied, profitant d’un joyeux bain de foule. Une visite historique très appréciée par les habitants. « Personne n’est venu depuis quarante ans, mais déjà après huit mois, Fashi (surnom de Félix Tshisekedi, NDLR) est ici », confie une habitante.

Le président Félix Tshisekedi est venu rencontrer les Congolais du Sud-Ubangi, mais aussi, apporter du soutien très attendu aux sinistrés des inondations. Il est d’ailleurs accompagné de son ministre de l’Action humanitaire, Steve Mbikayi.

27 000 sinistrés

Les ONG sur place comptent environ 27 000 sinistrés des inondations. La plupart sont logés dans des familles d’accueil, bien que quelques-uns dorment encore dans des lieux publics, comme les écoles.

Il faut dire que l’acheminement de l’aide humanitaire à Zongo est difficile. Cette deuxième ville du Sud-Ubangi est à plus de 1 000 kilomètres de la capitale Kinshasa et à plus de 200 kilomètres du premier l’aéroport, Gemena.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here