D’après le Profil migratoire du Sénégal 2018 rendu public par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) et repris par Le Quotidien, le volume des transferts de la diaspora sénégalaise est passé de 233 millions de dollars Us en 2000 à 925 millions en 2006, puis à 1614 millions en 2013, pour atteindre 2220 millions en 2017″, soit environ 1110 milliards de Fcfa.

Le rapport note que « cela représente en moyenne à peu près 930 milliards de francs Cfa par an au cours des dix dernières années (2008-2017). La part de ces transferts dans le Pib du Sénégal est passée de 6% en 2001 à 8,6% en 2007 et à 13% en 2017″.

Quid des pays de provenance des envois de fonds ? On constate une prédominance de la France (647 millions de dollars Us en 2017) et de l’Italie (425 millions de dollars Us), suivis de l’Espagne (302 millions de dollars Us). En Afrique, la Gambie (264 millions de dollars), la Mauritanie (130) et le Gabon (116) constituent les principaux pays émetteurs. Les États-Unis contribuent à hauteur de 85 millions de dollars de ces transferts ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here