LA CHARIA…AUJOURD’HUI PLUS QUE JAMAIS  ?

Que les thiantacônes (du moins ceux qui ont choisi de poursuivre leur compagnonnage avec Cheikh Béthio sous la coupole de son fils aîné  Serigne Saliou Thioune) se le tiennent pour dit :  » beaucoup de choses devront changer désormais « . Le nouveau Khalife du natif du Keur Samba Laobé l’a clairement dit samedi  soir, à Mermoz  lors d’un grand rassemblement qu’il avait convoqué.  Après avoir rappelé que les thiantas sont d’abord des Mourides, par conséquent des musulmans, il leur demandera  d’emblée de se conformer aux enseignements de Serigne Touba et de ne rien faire qui.ne soit salutaire religieusement. D’où l’urgente nécessité, pour lui, de combattre le trop-plein de folklore qui assaisonne les thiants et les comportements mondains qui les désacralisent.

» Dieu nous a doté de thiantacônes capables de parcourir admirablement bien les khassidas  de Serigne Touba.  Il nous a aussi donné des chantres absolument pertinents de la trempe de Serigne Ibrahima Diagne, Babacar Seck, Diadji  Dieng, Tawfekh Mbaye, Pape Guèye  Midâdi,  Khadim  Diagne…il faut juste que nous diminuons  le folklore. Il ya beaucoup de folklore dans ce que nous faisons. J’ai remarqué,  heureusement, que certaines femmes mettent le foulard sur la tête. Que tout le monde sache que nous avons décidé d’opter pour une nouvelle démarche. C’est le nouvel environnementaliste qui nous l’impose. Qu’aucune femme ne revienne ici la tête nue. C’est un ndigël. Retournons vers les écrits de Serigne Touba parce que nous sommes des Mourides. Demeurons sur la voie tracée par Serigne Béthio  et soyons des modèles…Nous avons une dette envers Serigne Mountakha…Gardons-nous de le décevoir.   »

INVITE LANCÉE AU GROUPE DISSIDENT

Serigne Saliou avait auparavant manifesté son désir de faire la paix et de reformer le bloc avec l’autre frange qu’il se gardera de citer nommément. Pour lui, Serigne Béthio mérite autre chose que ce qui se passe. » J’ai l’obligation de voguer avec tout le monde dans le même sens, de ne faire que du bien et de ne dire que du bien. J’appelle tous les thiantas,  de quelque bord qu’ils se situent de venir nous rejoindre travailler pour Serigne Touba.  Nous voulons la victoire de Serigne Touba. Nous n’arriverons jamais à partager Serigne Béthio entre nous, à le diviser en deux parties. C’est pourquoi,  nous avons hâte de retrouver ceux qui se sont frayés un autre  chemin. Nous devons reformer ce bloc et nous avons bon espoir que cela se fera. Nous ne cesserons jamais de demander cela. Serigne Béthio a bravé vents et marées pour en arriver là.  Par conséquent,  nous n’avons pas le droit de ne pas sauvegarder son héritage.  Notre aspiration est de tout reconstituer « .

HOMMAGE À SERIGNE MOUNTAKHA

Serigne Saliou Thioune réservera un grande partie de son discours au Patriarche de Darou Miname  qu’il ne faudra déconcerter. Pour lui, le défi qui s’impose aux thinatacônes c’est de ne jamais dévier du chemin qu’il leur a tracé. « Serigne Mountakha Mbacké nous a ouvert la voie du succès.  Et il l’a fait depuis qu’il nous avait instruit d’aller inhumer Cheikh Béthio à Touba.  Restons cloué dans le sillage qu’il a tracé pour nous. Gardons-nous d’outrepasser ses ndigëls. Gardons-nous des comportements qui, s’il en est informé, nous vaudraient sa déception. Nous avons une dette envers lui. Nous demandons pardon à Serigne Mountakha Mbacké.  Il  n’y a pas que certains d’entre nous qui doivent implorer son pardon. Il s’est beaucoup dépensé  ces derniers temps pour nous. Nos histoires l’ont peut-être même exténué. Et Dieu sait qu’il ne veut que le bien « .

LES THIANTAS LORGNENT KHELCOM

Toujours dans la dynamique de rétablir les ponts partout,  Serigne Saliou Thioune a aussi invité ses disciples à reconsidérer leurs relations avec Serigne Cheikh Saliou Mbacké.  Cela passera, selon lui, par un ziar auprès de lui et par une série d’actions.  » Préparons-nous à aller rendre visite à Serigne Cheikh Saliou Mbacké ( applaudissements nourris de l’assistance).  Dieu merci car votre réaction est  absolument significative et elle me fait énormément plaisir. Cest lui notre porte d’entrée. Serigne Béthio avait fait allégeance à Serigne Cheikh Saliou.  Il se rendait  fréquemment à Darou Salam Mouride. Je me rappelle qu’il avait été victime de son premier Avc en 2009 à Mèdinatoul Salam alors qu’il revenait de Darou Salam Mouride « .

Il poursuit son allocution sans cacher son ambition de voir le Kurèl bénéficier à  nouveau de la confiance  du chef religieux pour les travaux champêtres  de Khelcom comme Serigne Saliou Mbacké le fit avec Serigne Cheikh Bèthio Thioune .  » Si Serigne Cheikh voit en nous une dynamique unitaire et une ferveur ferme et agissante,  il nous confiera Khelcom ». Cet appel du pied vaut son pesant d’or à quelques encablures du démarrage des travaux champêtres .

Cette sortie intervient au moment où Sokhna Aïda Diallo a décidé officiellement de maintenir son Gamou à Mèdinatoul Salam.  Affaire à suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here