THIÈS : UNE REPRISE DES COURS EFFECTIVE, UN PROTOCOLE SANITAIRE RESPECTÉ

0
89

La reprise des cours dans les classes d’examen est ‘’effective dans toutes les écoles de la région de Thiès’’ (ouest), a assuré jeudi l’inspecteur d’académie Pape Baba Diassé, à la fin de la visite de quelques écoles de la ville chef-lieu de région.

Le protocole sanitaire permettant de réduire les risques de propagation du Covid-19 est en vigueur dans les six écoles visitées par une délégation comprenant des autorités administratives et académiques, des représentants de syndicats d’enseignants et d’associations de parents d’élèves, et des élus territoriaux, a constaté l’APS lors de la visite.

‘’D’après les appels téléphoniques que j’ai eus, on peut dire que la reprise des cours est effective dans toutes les écoles de la région de Thiès’’, a déclaré Pape Baba Diassé à la fin de la visite.

‘’Partout où nous sommes allés, nous avons constaté que le protocole sanitaire est respecté’’, a-t-il fait remarquer.

Conduite par Omar Ndiaye, l’adjoint du gouverneur de Thiès, chargé des questions de développement de la région, la délégation s’est rendue dans les écoles élémentaires de Keur Massamba Guèye, Thiès None, HLM Route de Mbour, à l’école privée catholique Sainte-Bernadette, au lycée Malick-Sy et au lycée technique Xavier-Ndione.

A chacune des étapes, le lavage des mains et le contrôle de température à l’aide d’un scanner manuel ont été rigoureusement respectés. Le port du masque était également obligatoire pour les élèves, les enseignants et le personnel d’encadrement.

La mesure fixant à 20 le nombre maximal d’élèves par salle de classe est également appliquée.

Selon Pape Baba Diassé, ces mesures sont appliquées grâce à l’implication des collectivités territoriales dans les préparatifs de la reprise des cours. La mairie de Thiès et le conseil départemental de Thiès ont décaissé 25 millions de francs CFA pour l’acquisition du matériel dont les écoles ont besoin (masques, scanners manuels, etc.), a indiqué M. Diassé.

Il a invité les autres collectivités territoriales à aider les écoles à disposer des équipements dont elles ont besoin.

Concernant les écoles sans eau courante, il estime qu’il y a inévitablement ‘’des problèmes’’, mais le plus important, c’est que les parents d’élèves, les inspecteurs de l’éducation et de la formation, les directeurs d’école et les enseignants puissent assurer le déroulement correct des cours et des examens en respectant les mesures barrières édictées contre le Covid-19.

Papa Baba Diassé dit avoir constaté une présence ‘’massive’’ des enseignants dans les écoles pour la reprise des cours, qui étaient suspendus depuis le 16 mars en raison de la pandémie de coronavirus. Seuls quelques élèves sont absents, selon l’inspecteur d’académie de Thiès.

Massar Talla Diop, le président de la commission communale des associations de parents d’élèves de Thiès, dit être ‘’rassuré’’ par ce qu’il a constaté dans les écoles.

Des responsables d’associations de parents d’élèves lui ont fait part du respect strict du protocole sanitaire dans les écoles de la ville de Thiès.

Les syndicats d’enseignants, qui sont représentés par Mouhamadou Lamine Fall et Ibrahima Coumbassa, disent également être ‘’rassurés’’ par le déroulement des cours dès la reprise. M. Coumbassa souhaite que les cours puissent se dérouler dans le respect du protocole sanitaire, jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Selon Pape Baba Diassé, un comité académique basé à la gouvernance de Thiès et un comité restreint mis en place par l’inspection d’académie sont chargés de superviser le déroulement des cours, pour signaler les éventuels obstacles au déroulement correct des enseignements.

Un stock de produits nécessaires à la prévention du Covid-19 est disponible à l’inspection d’académie, et le ministère de l’Education nationale s’est engagé à renforcer les équipements, a assuré M. Diassé.

Selon lui, une inspection des écoles est prévue à partir de vendredi pour améliorer éventuellement les conditions dans lesquelles se déroulent les cours.

Omar Ndiaye, l’adjoint au gouverneur, qui dirigeait la délégation, a promis de pallier le manque d’eau et d’électricité dans les écoles, avec l’aide des services régionaux s’occupant de la distribution de ces deux denrées.