Malgré les différentes mesures prises par les gouvernements, l’exploitation illicite de bois dans le sud du pays menace progressivement la forêt de la région naturelle de la Casamance.

Pour combattre ce phénomène, le Président Macky Sall, a annoncé ce jeudi, lors du conseil présidentiel Sénégalo-Gambien, des peines plus sévères.

‘’La coupe du bois est un phénomène catastrophique pour l’environnement et cause un impact négatif sur les conditions de vie des populations. J’avertis les coupeurs de bois que nous ne laisserons pas cette exploitation illicite perdurer. Les peines seront alourdies pour les fauteurs’’, prévient Macky Sall.