Selon le journal L’As qui s’en fait l’écho dans sa livraison de ce mercredi, les syndicats de l’éducation nationale regroupés au sein du G7 déroulent, sans tambour ni trompette, leur troisième plan d’action. En effet, ils ont observé, hier, à 9 h, un débrayage.

Des assemblées générales ont eu lieu dans tous les chefs-lieux de département pour évaluer le mouvement et dégager des perspectives. Le G7 va observer une grève totale demain (jeudi) avant de tenir une marche nationale à Thiès samedi prochain.