Tout a commencé le 7 juillet dernier lorsque des notables de Ngor alertent la Division des investigations criminelles (Dic) sur un trafic intense de drogue sur la plage. De suite, rapporte Libération, des éléments du Groupe d’intervention et de recherche (Gir) de la police judiciaire se déploient dans la zone. Après quelques repérages, ils identifient le nommé Abdoul Aziz D. et procèdent à sa fouille. Ils ont vu juste puisque de la drogue a été retrouvée dans ses poches.

Mais, lorsqu’ils notifient ses droits au suspect pour l’embarquer, une foule de délinquants s’attaque aux policiers, décidée à empêcher l’arrestation. Bien qu’armés, les éléments du Gir, ne voulaient pas ouvrir le feu sur les assaillants. C’est dans ces circonstances qu’un agent du Gir, Ousseynou D., enregistre plusieurs fractures face à des délinquants armés de bâtons et de briques.

Après une âpre résistance, les éléments du Gir parviennent à faire battre en retraite les assaillants avant d’embarquer Abdoul Aziz D. ainsi que leur collègue blessé qui, aux dernières nouvelles, serait dans un état critique.

Leurs investigations ont aussi permis de mettre la main sur un autre trafiquant, Émile B., qui est un Agent de sécurité de proximité (Asp). Trouvé en possession de deux kilos de drogue, il travaillait pour Fatimata B. arrêtée sur indications de l’Asp.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here