Suite à la série de mouvements d’humeur dans quelques universités publiques du Sénégal, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Anne, a reçu, ce vendredi 17 janvier 2020, une délégation de l’Université Alioune Diop de Bambey (Uadb), conduite par son recteur, le professeur Mahy Diaw.

Occasion pour lui, de prendre un certain nombre d’engagements relatifs notamment à la construction de 2 amphithéâtres de 600 places chacun (de construction rapide), à la décision de compléter l’équipement de l’amphithéâtre de Ngoundiane, à la réhabilitation des locaux du département de Médecine actuel, à un projet de construction d’une faculté de Médecine et 20 nouveaux postes d’enseignant-chercheurs hors budget, informe son conseiller technique en communication, le professeur Lamane Mbaye.

Et, « pour améliorer les conditions sociales des étudiants », il a également décidé d’octroyer un pavillon de 1000 lits à l’université. Non sans réaffirmer sa ferme volonté de faire le suivi pour une concrétisation de toutes ces mesures.

« Durant la rencontre, au nom de l’assemblée de l’Université, le Recteur Diawara et ses collaborateurs ont magnifié les efforts du gouvernement et décliné les problèmes liés au bon fonctionnement de l’université», relève la même source.

S’agissant par ailleurs de l’orientation des nouveaux bacheliers, l’Uabd a reçu 2870 étudiants comme il a été annoncé.

Une subvention ponctuelle de 500 000 000 pour l’Uasz

A signaler que le mardi 14 janvier 2020, Cheikh Oumar Anne avait également rencontré le recteur de l’Université Assane Seck de Ziguinchor (Uasz), Courfia Diawara, ainsi que les services techniques financiers et de services de ladite institution universitaire.

«Pour ne pas briser l’espoir de la communauté universitaire de Ziguinchor, le ministre a formulé des propositions concrètes pour que l’Uasz puisse, sous une certaine forme, bénéficier d’une subvention ponctuelle de 500 000 000, soit l’équivalent des attentes de ladite université», informe le même communiqué de presse. Qui ajoute que des mesures allant dans ce sens seront prises au courant du premier semestre de l’année 2020.

En ce qui concerne l’orientation des nouveaux bacheliers, le ministre a également pris des mesures. Il s’agit notamment de la construction, « dans les meilleurs délais », de 2 amphithéâtres de 300 places chacun, d’édifier un deuxième amphithéâtre de 500 places en plus des 2 de 300 places chacun et celui de 500 places. Il a également dégagé une enveloppe de 100 millions francs Cfa pour la réhabilitation des locaux de l’Ufr santé, entre autres mesures.

renforcer l’autorité académique (assemblée d’Université, d’Ufr) dans la gestion et l’administration de nos universités. Ce qui est en droite ligne avec les orientations du Président Macky Sall qui ne cesse de positionner les enseignants du supérieur comme un corps d’élite de notre République», lit-on dans ce document.