Usurpation de fonction : A. Samba était à la fois gynécologue, cancérologue et cardiologue

0
90

Amadou Samba, tantôt passait pour un cancérologue, tantôt postulait pour être cardiologue, gynécologue, médecin généraliste, voire spécialiste du diabète.

Présentation…

D’après la même source, Amadou Samba est parvenu à se faire embaucher sur simple présentation de sa carte de médecin qui s’est révélée être une fausse, non authentifiée par l’Ordre des médecins du Sénégal.

Deal…

L’enquête va aussi révéler que Amadou Samba avait un «deal» avec certaines cliniques de la place où il jouait en quelque sorte le rôle de rabatteur en y orientant plusieurs patients. Un partenariat gagnant-gagnant.

Contrats…

Pour rappel, Amadou Samba avait signé des contrats avec une dizaine de structures pour notamment, des prestations de tests du Coronavirus sur des agents récemment rentrés de pays à risque. Il avait aussi délivré des attestations de résultats négatifs, sans aucune compétence.