Interpellé sur un supposé malaise dans le Cng suite à la sortie dans les médias de Yakhya Diop Yékini, membre du Cng, Dr Alioune Sarr dégage en touche et écarte un quelconque problème.

Le président du CNG a expliqué hier en conférence de presse qu’il n’a pas de problème personnel avec Yékini et qu’en principe l’ancien roi des arènes devait faire partie de cette rencontre.

« Nous sommes une démocratie et la parole est libre. Il y a souvent des moments de haute tension à l’intérieur mais derrière il y a la défense de ses idées. Mais nous avons la chance s’il y a consensus, tout le monde se met au pas. J’ai eu la chance de voir tous ces jeunes qui sont autour de moi. Je suis heureux qu’ils soient là et aient leur liberté de parole. Je n’ai un problème avec personne mais j’ai ma façon de faire. Ce qui sont dans l’équipe doivent respecter les conditions de travail. Jusqu’au moment où je vous parle, en aucun moment, Yakhya Diop Yékini n’a pas montré des signes d’indiscipline de quoi que ce soit à l’égard de la structure. Je ne suis pas au courant de problèmes personnels avec Yékini. Nous sommes assez responsables pou savoir que quand on est dans un groupe, l’intérêt général passe avant», rappelle-t-il.