31 mai 2002/31 mai 2019 : Souvenirs et perspectives

0
871

Le 31 mai 2002, le Sénégal battait la France à la Coupe du monde de football en Corée/Japon.

A Séoul, l’Equipe nationale du Sénégal avait réussi l’un des plus beaux exploits de tous les temps. Les Lions de la Téranga, qui disputaient leur première phase finale de Coupe du monde, faisaient tomber la France, en match d’ouverture, grâce à un but de Pape Bouba Diop en première mi-temps.

Pour sa première participation à cette compétition, la bande à El Hadji Ousseynou Diouf avait créé la surprise face à la redoutable équipe de France amenée par Zidane (blessé), Deschamps, Thierry Henry, Leboeuf, Dugarry, Trezeguet…

La bande à Pape Bouba Diop, auteur du but historique, déplumait des coqs qui n’ont rien pu picorer. Il avait marqué l’unique but de la rencontre sur une passe en retrait d’El Hadji Diouf, mal négocié par le gardien des Bleus, Fabien Barthez.
Regardez le résumé du match.

Heureuse coïncidence, 17 ans après l’anniversaire de cet exploit annonciateur d’une Génération dorée, ce vendredi 31 mai 2019, est le jour choisi, par un des acteurs du vendredi historique de 2002, pour publier la liste des 23 Lions qui auront à charge d’écrire de nouvelles pages en terre hiéroglyphe, pour la Can Egypte 2019. Toujours est-il que ce vendredi sera jour Janus pour Aliou Cissé, capitaine de la Génération 2002 et actuel coach de la Tanière, dont la souvenance habitera forcément à l’heure de publier la liste des 23 Lions pour la Can 2019.

Pas de grosse surprise à attendre, la liste devant s’inscrire dans la continuité de celles des derniers matches du Sénégal. Que les meilleurs du moment soient sélectionnés, c’est le seul mal qu’on puisse souhaiter au sélectionneur national.

L’album-souvenir de 2002 peuplera d’espoir le cœur des Sénégalais qui vibrera pour la bande à Sadio Mané, porte-étendard de 15 millions de rêveurs de gagner la Coupe d’Afrique.