Affaire Sonko : “L’Assemblée nationale veut faire le travail du juge d’instruction”, Aïda Mbodj

0
150

“L’Assemblée nationale veut faire le travail du juge d’instruction dans l’affaire Ousmane Sonko. C’est l’avis de la parlementaire, Aïda Mbodji, en désaccord sur la procédure entreprise.

Présomption d’innocence…

” Il faudrait qu’on nous fasse prévaloir la présomption d’innocence dans cette affaire. Et si l’Assemblée nationale est dans cette logique, nous n’avons qu’à prendre nos responsabilités”, déclare Aïda Mbodj, désignée comme “l’avocate” du leader du Pastef dans la commission ad hoc.

Conséquences…

D’après la parlementaire, il revient à l’Assemblée nationale d’assumer ses actes. “Nous n’allons pas légitimer cette mascarade. Nous n’allons pas leur donner le quitus et ils n’ont qu’à en tirer toutes les conséquences et répondre devant l’histoire et devant l’opinion”, poursuit la députée dans l’émission “Grand Jury” de la Rfm.