Affaire Sonko : Macky se lave à grande eau

0
222

Le chef de l’Etat, sur la Rfi, se prononce pour la première fois et publiquement dans l’affaire de viol présumé, Ousmane Sonko-Adji Sarr. Et il se veut clair : il n’y est pour rien.

Le principal opposant, Ousmane Sonko, arrivé troisième à la présidentielle de 2019, est poursuivi pour viol par l’employée d’un salon de massage. Le leader de Pastef n’a pas hésité à indexer le Président Macky Sall comme commanditaire de ce qu’il pense être un complot. Mais ce dernier, sur Rfi, ce mardi, se lave à grande eau.

“C’est un sujet sur lequel je ne vais pas à m’épancher, même avec la presse nationale, je ne me suis pas prononcé. Encore une fois, c’est une affaire regrettable. Je ne sais pas ce qu’il en est dans le fond. Je ne peux souhaiter à mon pire adversaire une telle situation.”

Maintenant, il y a une accusation, il y a des procédures, il ne faut pas qu’on mêle le Président à des choses qui ne le regardent pas, j’en suis pour rien, c’est clair. J’ai suffisamment de choses à faire que de comploter avec des choses aussi basses.”

 

Le procédure de lever l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko se poursuit, au moment où il y a de fortes tensions politiques rythmées par des arrestations dans les rangs de Pastef et autres mouvements de la société civile.