Aissatou Diop Fall une «soi-disante Journaliste encagoulée» (Par Ndeye Coumba Sy)

0
297

Après avoir suivi avec beaucoup d’attention, l’émission Infos Matin sur la TFM, en date du 11 Mai 2022, par laquelle, Docteur Mouhamed DIALLO, Coordonnateur de la Coalition NAATAANGUE ASKAN WI, était l’invité, la Coordination des Femmes de ladite Coalition se réjouisse de la brillante intervention de leur leader politique.

Président du parti Union pour la Restauration des Valeurs (URV), vous avez su incarner avec diplomatie, les valeurs intrinsèques de la courtoisie, de l’humilité et le respect de la personne, malgré les dérapages et attaques directes de la Journaliste Aissatou Diop FALL.

Monsieur le Coordonnateur, vous n’avez pas le temps de répondre à la provocation, surtout venant d’une personne faible d’esprit, dont on connait véritablement son passé et qui est très mal placée pour donner une quelconque leçon politique encore moins morale.

C’est pour cette raison que nous, Coordination des Femmes de la Coalition NAATAANGUE ASKAN WI, avons décidé de répondre à cette « soi-disante journaliste » qui n’ignore pas ses pairs, de par la brutalité de ses interventions mais aussi par son manque de courtoisie qui fait qu’elle coupe très souvent la parole à ses interlocuteurs.

Pour rappel, la mission essentielle du journaliste consiste à transmettre une information juste et vraie.

De ce point de vue, quel que soit son média, le journaliste doit servir le public avec minutie et honnêteté, car faudrait-il le souligner, l’intégrité professionnelle est la pierre angulaire de la crédibilité d’un journaliste.

Madame « la journaliste de fait », si vous méconnaissez les règles qui encadrent votre profession ainsi que la délicatesse de votre mission qui doit fondamentalement rimer avec la déontologie, nous nous chargeons de vous la rappeler subtilement.

Nous connaissons vraisemblablement l’origine de vos propos discourtois et malveillants ainsi que son instigateur, mais nous n’avons pas le temps de répondre aux bruits de couloir encore moins aux querelles de borne fontaine.

Nous déroulons notre projet de société, en parfaite symbiose avec les populations.

« La vie c’est comme un vélo, si on arrête de pédaler, tout s’arrête et on tombe »

Ndeye Coumba Sy
Présidente nationale des femmes du parti URV union pour la restauration des valeurs
Membre de la coalition Naataangué Askan Wi