Amadou Ly : « Akilee n’est pas en train de remplacer Senelec, mais… »

0
345
« Akilee n’est pas en train de remplacer Senelec, mais le prestataire chinois dont on parle ». Les propos dont de Amadou Ly, directeur général de la société Akilee. Invité du Grand jury de Rfm de ce dimanche, il apporte quelques précisions sur la question de la souveraineté évoquée par les détracteurs du contrat Senelec-Akilee.
Pour Amadou Ly, « c’est inimaginable » de mettre ces systèmes entre des mains étrangères. « Ces systèmes sont gérés par des nationaux », précise-t-il, avant de rappeler que « Senelec n’est pas une société de service énergétique ». Alors que « Akilee est une société de technologie de service énergétique. Akilee n’est pas Senelec, Senelec n’est pas Akilee, les deux sont liées ».
« Senelec, renchérit-il, est une société industrielle qui a vocation à développer la capacité de production, à distribuer cette énergie aux consommateurs, à la facturer et à assurer la qualité du service de fourniture d’électricité au Sénégal. Senelec aura toujours sa raison d’être. Ce n’est pas une question de compétence, mais de domaine d’activités et de métiers ».
Amadou Ly d’informer par ailleurs que la société qu’il dirige vise au delà du Sénégal et a vocation à se déployer dans toute l’Afrique. Akilee envisage d’investir des pays comme la Côte d’ivoire, le Mali entre autres, afin de se « rapprocher des sociétés sœurs de Senelec » pour, dit-il, leur montrer que Akilee a fait au Sénégal.