Avortement médicalisé : La ligue des imams a tranché

0
203
 
Les imams pensent surtout que l’argument du viol et de l’inceste n’est qu’une « stratégie d’étape et que l’objectif in fine est de légaliser sans restriction l’IVG, comme vient de le faire un pays de la sous-région ».
Et pour ne pas laisser une brèche aux pro-avortements, la ligue « demande la mise en application des textes qui punissent de manière sévère les auteurs de viol et d’inceste et appelle à une prise en charge adéquate des victimes ».
 
La ligue invite l’Etat et la population à renforcer la protection des femmes, particulièrement les plus jeunes contre « la permissivité et les comportements sexuels déviants ». 
Elle demande également à l’autorité de rapporter la ratification du protocole de Maputo ou alors à exprimer de sérieuses réserves sur certains points contraires aux réalités socioculturelles du pays. Mais surtout à veiller aux profils de ceux qui représentent le Sénégal dans les rencontres internationales.