Bac blanc à Rufisque : L’auteur du sujet d’anglais gay fait son mea culpa

0
189
Selon O. Baldé, ce sujet s’est introduit dans les envois par mégarde et qu’il n’a jamais été décidé de l’administrer à des élèves au Bac blanc.«Je ne peux que me confondre en excuses (…) auprès de mes collègues et de tous les chefs religieux, toutes obédiences confondues, pour toutes les peines que mon erreur a pu leur causer et pour les préjudices subis», regrette-t-il.